24 janvier 2009

LA VIE ET LE RÔLE DE NOTRE ASSOCIATION AFFECTADOS

Tout d'abord il y a lieu d'introduire une distinction entre notre association Affectados et les associations d'aide aux victimes, que l'on trouve dans chaque département, qui sont liées à l'administration de la justice et bénéficient d'un fort soutien de l'état (du moins en France).

Affectados a été crée au lendemain de la tragédie, dans l'hôtel où nous avons attendu l'identification des corps avec l'ensemble de toutes les familles, à ce moment nous avons participé à une réunion où tous les échanges étaient en Espagnol. Mais nous avons compris la nécessité de donner nos mails pour rester en contact avec l'ensemble des participants, comme je vous l'ai déja indiqué, aucun traducteur de l'Ambassade et du Consulat n'était présent à cette réunion.

Durant trois longs mois, les nombreux mails reçus faisaient état des douleurs, des grandes peines, du désarroi, des peurs et de l'inquiétude grandissante de l'arrivée inexorable de Noël, des poëmes aussi pour les victimes, et nous nous efforcions de traduire ceux-ci avec difficulté et avec Google, ce qui parfois nous a mis mal à l'aise vis à vis de nos Amis Espagnols. Pour écrire dans la langue de Cervantès,nous avons donc écrit avec la traduction Google,le résultat fut catastrophique, puisque nos écrits disaient que nous étions "heureux".
Je l'ai déja souligné, la douleur , le deuil sont des affections privées qui provoquent repli et passivité, passer de l'état de victime à celui d'acteur est une gageure, que notre association a relevé et que ses bénévoles relèvent tous les jours. En cela et pour de multiples raisons nous leur en sommes énormément reconnaissants et nous feront de France tous les éfforts pour participer et soutenir nos nouveaux Amis d'infortune.

Affectados s'organisa malgré tout avec la volonté farouche du "plus jamais ça", lors de l'assemblée générale du 12 Décembre qui s'est déroulée à Las Palmas et à Madrid avec constitution d'un bureau, Président, Secrétaire,Trésorier ect... Et dans la foulée l'annonce que différentes réunions ont eu lieu avec le Premier Ministre des iles Canaries, avec l'Evêque qui avait prononcé une homélie en hommage à toutes les victimes.

Ces réunions avaient aussi pour but d'obtenir des subventions, des locaux, accès internet, téléphones et d'autres services, les réponses ont été positives de la part du Gouvernement des Canaries, comme de l'évêché. Il a aussi été évoqué d'élever un monument en hommage et en souvenir des victimes, qui serait placé dans un lieu emblématique.

L'Unoin Deportiva Las Palmas(football) et CB Gran Canaria (basketball) avaient contacté Affectados pour des rencontres en salle, (celles-ci ont eu lieu depuis avec 3000 spectateurs ,et les recettes ont été versées à l'association). De nombreux contacts ont eu lieu aussi avec des villes et régions pour apporter des soutiens sociaux et psycologiques aux familles issues de ces collectivités. Que ce soit pour les entrevues avec les différents interlocuteurs ou les manifestations sportives, les médias étaient présents.

Pourquoi ces différentes démarches ? Parce que comme toutes les associations de victimes d'accidents collectifs (et comme les associations telles qu'elles soient) disposent de quelques atouts précieux, mais aussi d'handicaps non négligeables.
D'abord leur faiblesse en moyens humains et surtout financiers, elles font parfois beaucoup parler d'elles,mais c'est en proportion inverse à leur poids matériel. Elles tournent sur l'engagement bénévole sacerdocal de quelques individus ayant acquis au fil de leur engagement, de grandes compétences ,tant sur le plan technique, que juridique, que de la connaissance et de l'usage des médias ou du monde politique.
Que ces bénévoles décrochent car le temps sera l'allié de nos adversaires, et l'ensemble de l'association est fragilisée, déstabilisée.

Et pour qu' AFFECTADOS déroge à la règle, il lui faut des moyens financiers. Le premier paradoxe, est que nous sommes victimes et en plus il faut que l'on paye pour se faire défendre, comment se libérer pendant deux,trois, quatre mois pour assister au procès. Et bien sûr il faudra se colleter avec les monstres financiers que sont la cie spanair (la maison mère est SAS)
et sans doute Boeing, avec ses troupes gigantesques de cabinets d'avocats aux taux horaires de 1500Euros de l'heure (dixit les avocats Espagnols des Familles)
Ce tableau étant dressé et rien n'étant écrit, après avoir été sollicité par de nombreux proches pour participer financièrement à ce combat , l'adhésion à notre association AFFECTADOS est pour l'année 2009 de 5euros par mois, soit 60 euros pour l'année.

Il existe deux comptes banquaires à Madrid et Las Palmas à la Caixa, avec des comptes bien identifiés AFFECTADOS JK5022, néanmoins et afin de ne pas subir des frais de virement, nous demandons d'éffectuer un chèque en totalité (sans aucune obligation, mois par mois, nous ferons le nécessaire, nous ne vivons pas dans une bulle et nous connaissons les difficultés quotidiennes de chacun) à l'ordre de Charilas Claude, avec la photocopie de la carte d'identité ou passeport et votre mail (le tout par mail ou par courrier).Vous aurez un numéro de Socio colaborateur, et recevrez toutes les infos sur les actions menées et un accès au web avec un mot de passe. Ce montant de 60€ n'étant pas plafonné, d'autre part , j'ai contacté les services fiscaux pour une éventuelle déduction auprès des impots, y compris pour les sociétés, je vous informerai de la réponse le plus tôt possible.

Je vous remercie d'avance de votre contribution, pour la "vraie" vérité, la reconnaissance des responsabilités et le souvenir.
Je vous embrasse tous.

15 commentaires:

PATRICK a dit…

Comme convenu je vous informe de la réponse des services des impots concernant une éventuelle déduction fiscale pour une cotisation,don ou participation pour l'association AFFECTADOS.

Bonjour Madame / Monsieur

Aux termes des dispositions de l'article 200-1 du Code Général des Impôts
ouvrent droit à la réduction d'impôt sur le revenu les dons et versements
effectués au profit d'oeuvres ou d'organismes d'intérêt général poursuivant
un objet à caractère notamment philanthropique, éducatif, scientifique,
social, humanitaire, sportif, familial.

Au cas particulier, l'association constituée en Espagne a selon vos dires
pour but d'obtenir la vérité quant aux dysfonctionnements qui ont provoqués
le crash du 02/08/2008 d'un avion de la Spanair.
Elle a également pour but au travers d'un procès civil et pénal de
rechercher les responsabilités et d'indemniser les préjudices.

La condition de l'intérêt général implique que l'activité de l'organisme ne
doit pas bénéficier à un cercle restreint de bénéficiaires.
Le financement par l'impôt d'initiatives privées doit être profitable à
toutes les personnes ayant un intérêt objectif à user des services par
l'organisme qui les propose.

Par ailleurs, le versement, qu'il s'agisse d'un don ou d'une cotisation,
doit être effectué à titre gratuit, sans contrepartie directe ou indirecte
au profit de la personne qui l'effectue.
Les sommes versées permettront de régler les frais d'avocats et
d'expertises qui seront engagées par les ayants droits.

Je ne vois aucune autre possibilité de nature fiscale qui vous permettrait
de déduire vos frais de procédure.

Après avoir recu cette réponse j'ai appeler ces services pour leur indiquer que cette participation n'était pas destinée à payer des avocats, mais d'aider l'association à établir un rapport de force moins défarorable en favorisant la création de commissions indépendantes avec des pilotes,techniciens,experts et des personnes du monde aérien entre autre.Et bien sur d'aider à la recherche de la vérité,de plus et pour la plus part, les familles de victimes sont déja engagées avec des avocats et elles assumeront les frais inérants à leurs actions.
L'entretien,au demeurant courtois n'a pas permis une réponse définitivement positive et je ne peux vous certifier de la déduction éventuelle.Néanmoins nous vous fournirons un recu dûement établi par l'association AFFECTADOS.Merci de votre attention et de votre Amitié.

______________________________________________________________________

PABLO a dit…

Pour confirmer et informer comme Patrick,suite aux différents contacts d'Affectados avec les collectivités térritoriales;Le gouvernement des iles Canaries apportera pour les familles de victimes:
Bourses,aides et soutien pour les jeunes en âge de formation.
Soutien spycologique.
Solution pour les membres des familles au chomage ou en situation de détresse.
Participera aussi pour l'hommage aux victimes par un monument.
Le Président du conseil Térritorial
apporte:
Une aide de18 000€ et un local à Las Palmas avec accès internet,téléphone et service gratuit.
Ne reste plus qu'a engager une secrétaire pour le controle de la trésorerie et l'administratif assez conséquent.(c'est en cours)
Nous sommes quelques Espagnols continentaux à lire tes infos sur ce blog et allons t'apporter notre soutien.AMITIES.

Technicien 1 a dit…

Nous avions annoncé que les tractations financières n'étaient pas génées du tout par la tragédie,les affaires continues.
D'après el Mundo et el Pais,un groupe d'entrepreneurs catalans et d'hommes d'affaires emmenés par Abel Matutès,lui même homme d'affaires et ancien ministre ont pris 80% des actions de la spanair,reste 19,1% à la SAS.Manque presque 1%?.Dans ces différents articles journalistiques aucune mention ne fait état du crash,ceux qui viennent sur le blog après différents chapitres n'en seront pas étonnés.Bon courage à AFFECTADOS,et tous ses adhérents.

PATRICK a dit…

Merci Pablo,ca fait chaud au coeur.

Technicien 1,toujours fidèle,et oui dormez bien braves gens les affaires continuent.Je vais quand même essayer de lire et traduire el Mundo ou el Pais.Mais si tu le fais ca m'arrange,merci d'avance.

ELENA a dit…

Salut Patrick, je travaille à la maison et je n'ai pas d'accès à un courrier que tu m'as envoyé avec une petite correction sur la quantité totale des factures que tu réclames. Peux-tu me l'envoyé de nouveau, s'il te plaît?

En ce qui concerne la traduction de la dernière réunion, elle va vous arriver bientôt. Peut-être il serait convenable que tu la révises au cas où tu doi faire quelques corrections du Français.

Sur ce que tu me demandes des associés collaborateurs : n'importe quel ami ou un familier il peut être parrainé par un partenaire de nombre et entrer dans la Asociation comme associé collaborateur. Aussi les entreprises peuvent se rallier comme partenaires collaborateurs en faisant des paiements comme le reste des collaborateurs ou bien comme donations, et actuellement on étudie la forme legal dont laquelle peut le déduire des impôts.



Bisous et à trés bientôt

elena

PATRICK a dit…

Bonsoir à tous,depuis un mois disons que j'étais en état d'hibernation!Afin de répondre et de clarifier la procédure de versement de dons,d'adhésion à l'association etc...
1)Envoyer la photocopie de votre CNI ou passeport accompagné d'un chèque à l'ordre de Cl Charilas(le minimum pour etre Adhérent est 60€,mais non limitatif)à Claudette Charilas.3 square Louis Kotas.93150 Le Blanc-Mesnil.
2)Cl fait le nécessaire auprès de l'assos en Espagne pour obtenir votre numéro de partenaire,qui vous sera transmis ainsi qu'un mot de passe pour acceder au web.
3)Afin d'éviter des frais banquaires les virements s'éffectueront avec un montant recu sur le compte de Claudette de 400€ vers le compte de l'assos à la CAIXA Madrid.
4)Un recu de votre versement vous sera envoyé avec l'intitulé et les identifications réglementaires de l'assos Affectados.
5)UN GRAND MERCI POUR VOTRE AMITIE.

PATRICK par ELENA a dit…

Bonjour à tous,une réunion a eu lieu le 13 Février entre les membres du bureau de l'association et les représentants de spanair.L'ordre du jour étant le paiement et ou remboursement des différentes factures qui devaient être réglées par spanair et après leur promesse et leur engagement écrit.Il ressort donc que:
1) toutes les factures relatives aux entreprises de pompes funêbres seront honorées,sauf les fleurs et cartes de remerciement.2)les factures de téléphones occasionnées par la présence à Madrid pendant 9jours,seront honorées par un forfait?et seulement pour les parents proches.
Les factures des Amis présents pour le soutien des familles ne le seront pas.3)les différents frais de déménagement des maisons des défunts le seront par une somme forfaitaire après l'évaluation du juge?.4) toutes ces factures seront envoyées et seulement les originaux.Conclusion,toutes ces factures devaient être honoréees en Novembre,et bien sur les originaux nous avaient déja été demandés et envoyés.Le temps est l'allié de ces manoeuvres pour lasser et déstabiliser,néanmoins c'est une avancée grace aux démaches continuelles de l'association et le pragmatisme veut que nous nous plions à ces nouveaux envois.Le compte rendu de cette réunion est à la traduction par une Amie de Madrid,PATRICIA,que nous remercions de sa gentillesse et de sa disponibilité.Dès la réception de la traduction nous la mettrons sur le blog.Bonne fin de WE.

PATRICK a dit…

Bonjour à tous,comme je l'ai indiqué dans un courrier envoyé pour obtenir des soutiens.Notre avocat soutenu par certains de ses confrères et représentant des familles de victimes avait déposé deux recours auprès du juge en charge du dossier de l'accident de la spanair.L'un était relatif à l'incompréhensible et anti démocratique procédure qui nous obligeait de prendre des avocats dans une liste de 14;ce recours à permis l'annulation de cette procédure et le libre choix des familles pour un avocat qu'elles auront choisie(c'est un minimum).Un autre recours étant la proximité avec la cie spanair de deux membres d'une commission d'enquête initié par le juge.Ces deux "malfaisants" ont été suspendus de cette commission.Une réunion de synthèse de tous les avocats aura lieu le 16 Mars afin de regrouper les divers éléments retenus par chacun,seront présents bien entendu les divers resp.des commissions mis en place par l'assos,investgation,média,trésorerie,technique etc..Cette réunion permettra aussi d'apréhender l'éventuelle responsabilité de BOEING et de sa mise en cause dans cet accident.Bonne nuit;

TECHNICIEN 1 a dit…

Bonsoir,depuis que tu nous a indiqué le site de Mr Henri Marnet Cornus concernant le monde de l'aérien avec toutes ses dérives et ses perspectives assez,voir, très inquiétantes.Je me rend de temps temps sur celui-ci,et la ce 10Mars la photo d'Ethan et Pierrick pour que l'on n'oublie pas les 154 victimes et leurs familles.Merci Monsieur Marnet Cornus,car c'est vrai que l'on oublie vite et que l'on pense que le temps...Et bien non,je peux le certifier,je vois aussi de temps en temps Claudette et Patrick,et la ,le temps ne fait rien à l'affaire.
http:henrimarnetcornus.20minutes-blog.fr ,a mon avis à visiter de temps en temps ou plus.De plus sur ma région il fait un sale temps.Bonne soirée.

ALAIN l'écoeuré. a dit…

"les affaires continues sans aucune référence au tragique et terrible accident de l'aéroport de Madrid Barajas du 20 Aout dernier"154 MORTS.

ELPAIS du 20 Février
Le groupe scandinave SAS vient de céder 80,1% des actions de la compagnie aérienne internationale Spanair au consortium catalan IEASA (Iniciatives Empresarials Aeronàutiques), composé d'institutions et d'entrepreneurs. Sur les 100 millions d'euros du coût de rachat, 12% proviennent de l'entité "Turisme de Barcelona" ; 12% de la société "Capital risc Catalana d'Iniciatives" ; 25% des entreprises liées à la fondation privée FemCat ; 5% de la Fira de Barcelone, et les 46% restants de plusieurs entrepreneurs du secteur touristique catalan.
Le groupe scandinave devrait conserver 19,9% des parts restantes ainsi que les dettes antérieures au rachat. Le président de la Generalitat de Catalunya, José Montilla a exprimé sa satisfaction devant ce rachat par un consortium public-privé "Quand la société civile catalane, les entreprises et les institutions travaillent ensemble pour la Catalogne, notre pays avance". Le vice-président du gouvernement catalan, Josep Lluís Carod-Rovira considère pour sa part que "l'achat de Spanair ne peut que dynamiser l'économie catalane". Pour les pilotes de Spanair "l'achat de 80% de la compagnie par un groupe d'investisseurs catalans ouvre la porte à de nouveaux projets".
Dans un communiqué, le syndicat Sepla, majoritaire au sein de l'entreprise "s'est engagé à collaborer dans tous les projets qui garantiront la viabilité de la compagnie aérienne".
La compagnie Spanair, deuxième du territoire espagnol, jouit d'une très bonne implantation sur les aéroports de Barcelone, Madrid et Palma de Mallorca. Son siège devrait rapidement être transféré de Palma vers la capitale catalane dans l'enceinte de l'aéroport del Prat. Spanair deviendrait donc une entreprise avec des critères de décision strictement catalans permettant la connexion de la Catalogne avec les aéroports internationaux, sans devoir passer par l'aéroport de Barajas (Madrid).
Deuxième compagnie aérienne de vols réguliers de l'Etat Espagnol
La compagnie désormais catalane devrait profiter du potentiel du nouveau terminal novateur "T-Sud" de l'aéroport barcelonais, calculé pour limiter le temps d'attente, directement relié au TGV et desservant de nombreuses destinations internationales. Pour autant, le nouvel accord ne remet pas en doute le plan de réduction des dépenses, la suppression des lignes non rentables et le plan de chômage partiel qui touchera 775 employés de la compagnie. Cependant, comptant sur la chute du prix du pétrole, Spanair va adopter très bientôt une stratégie ambitieuse de renforcement de ses lignes et de renouvellement de sa flotte d'Airbus.
C'est peut etre le moment de mettre la pression sur la nouvelle gouvernance de spanair?
DORMEZ BIEN BONNES GENS LES AFFAIRES CONTINUES.

Claudette a dit…

Bonjour,

La semaine dernière, j'ai inscrit 7 partenaires et fait le virement de 420 euros. Je les en remercie et espère que cela aidera encore plus l'association pour la "vraie" vérité, la reconnaissance et le souvenir.Je vous embrasse.

PATRICK a dit…

Dernière minute,une réponse positive du Réal Valadhoid pour une rencontre contre le Réal Madrid,il s'agit de foot,en attente de la réponse du grand Réal.Une partie de la recette de ce match sera remise à l'association Affectados.A suivre donc!.

Henri a dit…

Bonjour,
J'ai mis en ligne un document qui peut vous être utile :
http://henrimarnetcornus.20minutes-blogs.fr/archive/2009/03/20/spanair-il-fallait-prendre-le-temps.html
Il n’y avait pas de procédure bien définie par le constructeur à la disposition des mécaniciens pour traiter la panne signalée par le CDB. Il fallait prendre le temps de faire une recherche dans l’Aircraft Maintenance Manual (AMM). La durée de l'intervention de la maintenance fut de moins de 30 mn...
Bien à vous
Henri Marnet-COrnus

PATRICK a dit…

Henri,sans aucune modification,je met l'intégratégralité des éléments de votre article sur notre blog éthanetpierrick.Bien sur je réîtère qu'il faut aller sur votre blog pour s'informer des réalités du monde aérien.Henri je souhaite vous rencontrer,le mail ou vous pouvez ,si vous le désirer me laisser votre numéro de téléphone:claude.charilas@orange.fr

SPANAIR : il fallait prendre le temps...
Le 20 août 2008, le vol JKK 5022, MD 82 EC-HFP, décrochait au moment de l’envol : 154 victimes.




RAPPEL



Le vol JKK 5022 se présente au décollage une première fois mais le CDB décide de revenir au parking à cause d’une indication de surchauffe de l’indicateur RAT. Le mécanicien, au lieu de rechercher la cause de la panne, se contente de tirer le disjoncteur qui alimente électriquement le réchauffage de la sonde de température totale RAT pour « éliminer le problème » signalé par l’équipage, vérifie avec le CDB que la liste minimale des équipements (MEL) autorise le vol sans le réchauffage de cette sonde et signe l’approbation pour remise en service de l’avion : durée de l’intervention moins de 30mn…



A l’origine de cette panne, un relais (R2-5) défectueux entraînant une autre panne non détectée : l’alarme configuration au décollage TAKEOFF WARNING (en particulier volets non sortis).



L’avion repart sans la surchauffe mais avec le relais R2-5 toujours défectueux donc sans l’alarme configuration décollage TAKEOFF WARNING. L’équipage oublie de sortir les volets à la position 11° et ne s’en aperçoit pas ni par la lecture des check-lists ni par l’alarme TAKEOFF WARNING évidemment... La rotation est effectuée à une vitesse trop faible pour la configuration volets = 0° : décrochage.



On sait maintenant qu’il n’y avait pas de procédure bien définie par le constructeur à la disposition des mécaniciens pour traiter la panne signalée par le CDB. Il fallait prendre le temps de faire une recherche dans l’Aircraft Maintenance Manual (AMM). Cela aurait nécessité beaucoup plus que 30 minutes ce qui est incompatible avec les obligations de productivité et ponctualité. Mais ça, personne ne le dira…

Du coté de l'assos,une réunion a eu lieu le 16 Mars avec une douzaine d'avocats et des techniciens; après avoir visionné des schémas électriques,les listes d'inspection minimum etc..Celle-ci apportera les éclaircissements nécessaires afin de déterminer une stratégie dans les différentes procédures judiciaires.J'envoi l'article d'Henri à la cellule "investigation" d'Affectados.Bonne semaine.

PATRICK a dit…

DERNIERE MINUTE.La réunion du 16 Mars a durée cinq heures et les conclusions techniques recoupent en grande partie celles d'Henri.
D'autre part le Procureur Général désirant collaborer avec l'assos à demandé un compte rendu de cette réunion avec les éléments techniques.
Carlo,n'oublis pas de scanner les CNI,afin de régulariser les adhésions.
André,je t'envoi les éléments pour adhérer à Affectados.RE-BONNE SEMAINE.